postheadericon Premier parachutage allié en Corrèze – Afin que nul n’oublie

Depuis quelques années, Nathan SMITH,  sujet britannique, a basé son entreprise en tant qu’autoentrepreneur aux qualifications diverses, au village de La Buge  à Chamboulive, où, avec Tammy, son épouse, Isabelle et Elodie, ses filles, il est parfaitement intégré. Or, quand Nathan a été séduit par le cadre bucolique d’un petit étang en contrebas du hameau, il ne s’imaginait pas qu’en cet endroit précis, la nuit du 19 au 20 février 1943, pour la première fois en Corrèze, un appareil de la Royal Air Force larguait une cargaison d’armes destinées à l’Armée Secrète, une livraison attendue fébrilement par une équipe de Résistants chamboulivois.

Il ne s’attendait pas non plus, à ce que son voisin immédiat, Louis Doulcet (dit Zézé), avec qui il s’était lié d’amitié, lui narre par le menu, tous les détails de cette opération de guerre. Dans le plus grand secret, en remplacement du signalement rudimentaire et délavé, Nathan, avec son sens inné de l’esthétique, a conçu un nouveau panneau qu’il a installé et dévoilé le dimanche 26 mai, pour fêter les 97 printemps de « Zézé », l’ancien résistant particulièrement ému et surpris par ce cadeau d’anniversaire inattendu.

Zézé, sur les lieux du parachutage, devant le panneau

Les commentaires sont fermés.